« Pourquoi Rome fonda Tarbes »

« Pourquoi Rome fonda Tarbes »

Conférence n°1

Mercredi 10 janvier 2018, à 15h30, au lycée Marie Curie à Tarbes.

par Monsieur Sylvain DOUSSAU

Organisée par Annie Corrège et Michel Billerach

 

Un demi-siècle avant notre ère, Rome étendait son hégémonie jusqu’à notre Bigorre et Béarn d’aujourd’hui. Rome tissa sa toile d’araignée sur les meilleures terres et inscrivit dans notre paysage les marques indélébiles de la présence romaine. Ainsi, à l’issue de cinquante années de recherche, à partir de la découverte de la Mosaïque de Maubourguet, notre conférencier Sylvain Doussau  nous  révèlera cette découverte récente : la fondation  de la ville de Tarbes  (Aquae tarbellicae). Il nous fera découvrir  toute l’urbanisation de la vallée de l’Adour et nous parlera de la présence romaine en Bigorre et en Béarn avec notamment Bénéharnum Lescar).

Rendez-vous donc, le 10 janvier 2018, à 15h30, au lycée Marie-Curie avec notre conférencier qui, avec verve et talent, nous avait assuré la visite passionnante du Musée archéologique de Maubourguet.

Des images ici

Galette 2018

Galette 2018

Samedi 20 janvier 2018.

 

Nous vous donnons rendez-vous, dans la salle des fêtes de Limendous, à partir de 14h30, pour le programme suivant :

  • 14h30–15h00 Accueil, paiement de la cotisation 2018, distribution du numéro 41 de « La Lettre « , etc.
  • 15h00 Vœux du Président
  • 15h15 Présentation du programme des activités : diaporama élaboré par Pierre Cerezal.
  • 16h30-18h Dégustation de la Galette des Rois arrosée de Jurançon et de jus de fruits.

 

Le Conseil d’administration tient à rappeler, à tous les membres de l’association, l’article 6.1.2 du Règlement intérieur, relatif à « La Galette des Rois » :

« Elle est offerte à tous les membres de l’Association de l’année précédente et théoriquement réservée à ceux-ci…

En outre, les adhérents peuvent, après en avoir demandé l’autorisation à la Secrétaire générale, se faire accompagner par des parents proches ou des amis susceptibles d’adhérer à l’Association ».

« Paul Mirat »

« Paul Mirat »

Un petit clic ici pour accéder au compte rendu de cette passionnante conférence sur un artiste local à découvrir ou a redécouvrir, notamment au travers des nombreuses images proposées par Pierre Cérézal.

« Paul Mirat »

« Paul Mirat »

Conférence 9 – jeudi 7 décembre

A la salle des fêtes de Lescar à 15h30.

« Paul Mirat»

Par M. Claude Laharie, agrégé d’histoire, professeur honoraire.

Organisée par Anne-Marie Meliet et Didier Raillard

Une cinquantaine de personnes ont suivi la conférence donnée par l’historien Claude Laharie et consacrée à Paul Mirat.

Cette conférence terminait le cycle consacré aux artistes palois du début du 20ième siècle et commencé avec E. Gabard et J. Jove.

Les muses qui s’étaient penchées sur le berceau de Paul Mirat s’étaient montrées  généreuses. Tout le monde connait encore aujourd’hui les dessins et les caricatures de Paul Mirat, mais les talents de cet artiste protéiforme ne s’arrêtent pas là. Paul Mirat, c’est aussi l’écriture, la poésie, le théâtre, et, bien sûr, l’humour.

Créateur infatigable, il ne cesse de briller de mille feux tout au long de sa vie (1885-1966). Sans doute son imagination provient-elle d’abord de ses racines béarnaises, tout imprégnées d’humour et d’amour de la vie, telles qu’il les hérita de sa famille de Meillon. Mais elle s’explique aussi par sa culture largement ouverte sur le monde changeant de la Belle Epoque, par sa curiosité et son anglophilie.

Le conférencier a offert une balade à travers les œuvres de l’artiste de la Belle Epoque aux Années Folles, à travers ses écrits, ses caricatures et ses représentations de Pau et des activités sociales de la « bonne » société locale.

Plus gravement, ne peut-on penser que la légèreté de Paul Mirat est aussi une réponse au traumatisme de la première guerre mondiale, qui laissa des traces indélébiles sur cet homme bon et généreux ?

Un pot de l’amitié a conclu cette conférence, la dernière du programme 2017.

En images !

« Paul Mirat » jeudi 7 décembre

« Paul Mirat » jeudi 7 décembre

Tous à vos agendas :

la conférence « Paul Mirat » initialement programmée le mardi 12 décembre a été reprogrammée le 7 décembre, qui n’est pas un mardi, comme annoncé dans notre dernière circulaire d’activités, mais un jeudi. Bref un seul rendez vous à retenir :

« Paul Mirat »

jeudi 7 décembre, 

à 15h30, à la salle des fêtes de Lescar

« Les traces des premiers chrétiens en Béarn : Oloron du IV° au VI° siècles »

« Les traces des premiers chrétiens en Béarn : Oloron du IV° au VI° siècles »

Conférence 8 – Mardi 28 novembre

A Serres-Castet, Centre Alexis Peyret à 16 H.

Par M. Pierre-Louis Giannerini

Organisée par Annie Laporte-Fauret et Iris et Paul Murtagh.

Près de 100 personnes, dont 75 abbanais, ont assisté à cette conférence, donnée par Pierre-Louis GIANNERINI, au centre Alexis Peyret, mis gracieusement à notre disposition.

Le conférencier a commencé par présenter les villes de la Narbonnaise et du Béarn existant à l’époque des Romains : Beneharnum( Lescar), Lalonquette, Iluro( Oloron)….

ILURO, nom d’un dieu, fut créé par les Romains au début de l’ère chrétienne. Leur existence est certifiée par des témoignages trouvés : une borne milliaire, des thermes, le dieu Mars découvert au dos de la Vierge sculptée sur le tympan de la cathédrale !

Persuadé que les Romains et les Chrétiens avaient laissé d’autres traces à Oloron, P.L.Giannerini entreprit des fouilles, avec ses élèves et son épouse Anne. En creusant dans un champ apparurent des morceaux de céramique, des poteries sigillées…mais aussi un trésor :  une lampe à huile avec un chrisme et un gobelet en verre ! Imaginez la stupéfaction des collégiens !

D’autres trouvailles tiennent du miracle : un chapiteau, un morceau de sarcophage représentant la multiplication des pains , le sacrifice d’Abraham

Cette conférence passionnante s’est terminée par l’évocation de l’évêque Gratus qui participa au Concile d’Agde en 506 en vue de recadrer la vie des ecclésiastiques trop laxiste !

 

En image !

« Maubourguet et Madiran »

« Maubourguet et Madiran »

Vous n’avez pu participer à cette belle sortie proposée par Marie-Magdeleine Cassou et Michel Billerach.

Consolez vous en parcourant le compte rendu et les belles images mises en page par Pierre Cerezal-Callizo en cliquant ici.

« Le commandant Loustaunau-Lacau : un Français rebelle »

Pour en savoir beaucoup plus sur « Le commandant Loustaunau-Lacau : un Français rebelle » grace à Didier Raillard, rendez vous ici pour un compte rendu en texte et en image et un lien vers un site au faîte sur ce sujet. Bonne lecture à tous et un grand merci à Didier.