« Mauvezin et Escaladieu »

« Mauvezin et Escaladieu »

Voyage 6.

Organisé par Marie-Magdeleine Cassou et Catherine Cabocel.

Jeudi 27 juin.

Certes, il a fait très chaud ! mais nous avons passé une magnifique journée dans les Baronnies pour découvrir, perché à 600 m d’altitude, le beau château de Mauvezin qui domine la vallée de l’Arros et l’abbaye de L’Escaladieu, en compagnie de Guy Cassagnet.

Sur un site exceptionnel, axe stratégique qu’empruntaient une voie romaine et la route du sel, existait déjà un fortin dont Gaston Febus, en 1380, décida de rehausser les murailles et de les flanquer d’un donjon de manière à relier ses terres de Foix à celles de Béarn.

Ce château serait sans doute en ruines sans l’intervention de l’association « Ecole Gaston Febus » de Vic en Bigorre qui entreprit avec des bénévoles un chantier de rénovation qui dura 30 ans ! Il évoqua les nombreux travaux entrepris, tel le dégagement de la cour intérieure entièrement remblayée, à l’aide de 100 brouettes de terre. Elle dispose maintenant d’un bâtiment d’accueil et de belles reproductions d’armes de guerre en tous genres (béliers, catapultes, bombardes) à des fins d’animations pédagogiques. Nous avons contourné les murailles de 16 m de haut, parcouru le chemin de ronde et grimpé dans le donjon … en nous promettant de revenir avec nos petits enfants !

Après un repas généreux à  l’Auberge de l’Arros voisine, tandis que la température s’envolait, nous avons découvert, dans son beau cadre de verdure, l’Abbaye cistercienne de l’ Escaladieu.

Placée sous la protection du château de Mauvezin, à proximité des rivières Arros et Luz, proche de l’Espagne où se répand la pensée cistercienne, l’abbaye fondée en 1140 se développe rapidement au 13 et 14ème siècle. Endommagée lors des guerres de religion, elle décline peu à peu, finira vendue pendant la Révolution et sera incendiée en 1966 !!!

On peut admirer la belle église abbatiale dont nous avons apprécié la fraicheur, avec ses voûtes dépouillées, son sol en terre … un côté du cloitre avec ses colonnades, la sacristie, la belle salle capitulaire et le bâtiment conventuel. Récemment rénové, il abrite une magnifique exposition de 150 photos du studio Alix de Bagnères de Bigorre qui rassemble par ailleurs des milliers de clichés.  Nous avons eu la chance d’écouter M. Eyssalet, 4ème génération de cette famille, nous conter la saga extraordinaire de cette dynastie de photographes qui, depuis son grand-père à Pau en 1923, puis à Tarbes, à Luchon et enfin à Bagnères, a témoigné de tous les événements familiaux, économiques, politiques et sociaux de la région. On y admire les premiers skieurs, le Pic du Midi, un barrage en construction, Bourvil et Johnny Hallyday, des premières communiantes, des photos d’école, le Pape et les émigrés espagnols …

Il fait 35°… et nous rentrons nous rafraichir dans le bus, après cette journée que la présence de nos guides, Guy, Marie-Magdeleine et Catherine, a rendue tout à fait passionnante.

Un grand merci à tous les trois !

CR réalisé par Danielle Lebouteiller

 

Des images ici.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.