« L’Emir Abd El Kader au château de Pau »

« L’Emir Abd El Kader au château de Pau »

Conférence 5.

Par Mme Lucie Abadia.

Organisée par Dany Canovas et Guy Joie.

Lundi 6 mai, au Collège Pierre-Emmanuel (Pau), à 15h30.

Le Collège Pierre-Emmanuel de Pau a accueilli 75 personnes venues écouter Madame Lucie ABADIA prononcer une conférence sur le sujet : « Abd el Kader à Pau ». La belle salle mise à notre disposition, très bien équipée, renforçait l’intérêt de cet exposé.

Au cours de sa conférence, Madame Abadia a parfaitement fait ressortir la personnalité de ce personnage historique. Chef de guerre loyal, animé par un sens de l’honneur et de modestie qui peuvent surprendre, il rendit les armes lors d’un combat contre les Français en 1847.

Fait prisonnier, il fut transféré en France, avec sa famille et sa suite, d’une manière pour le moins étrange. D’Alger à Toulon et à Sète en bateau, puis navigation de Sète à Toulouse sur le canal du midi. A la suite de la décision de détention au Château de Pau, son transfert fut effectué par la route.

Son séjour de 6 mois se passa dans l’isolement, la méditation et la pratique de sa religion (y compris le Ramadan) puis, progressivement, s’installa un climat de confiance et une ouverture vers les autres quelles qu’en soient les religions. Il reçut la visite de l’évêque d’Alger et de membres du clergé local avec lesquels s’installèrent des conversations dans un climat de respect, de tolérance et d’une confiance réciproque. Le sacré revêtait une grande importance lors de ces rencontres.

Il reçut la visite de Ferdinand de Lesseps et facilita son projet de percement du Canal de Suez.

Il fut apprécié par Napoléon III et le rencontra à l’occasion de sa libération.

Deux des enfants de l’Émir moururent à Pau ainsi que 4 autres enfants de son entourage. Ils furent inhumés au cimetière de Pau.

Par de nombreuses anecdotes ayant marqué cette tranche de la vie de l’Émir Abd el Kader, Madame Abadia nous a permis de connaitre et de comprendre la personnalité de ce grand personnage de notre histoire.

CR réalisé par Guy Joie

 

Des images ici.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.