« Le Canal du Midi »

« Le Canal du Midi »

Voyage 5.

Organisé par Marie-Claude Dirig et Monique Pique.

Mardi 4 et mercredi 5 juin.

Sous un beau soleil nous partons vers notre destination : une rencontre à travers les siècles avec Pierre-Paul Riquet et son œuvre le Canal du Midi.

A Port-Lauragais, notre port d’attache, nous attendait Sylvaine, notre charmante guide de la Maison de la Haute Garonne. Avec passion et compétence elle a fait revivre pour nous ce visionnaire de Riquet et son projet fou.

En effet, depuis l’Antiquité relier l’Atlantique à la Méditerranée par « un chemin d’eau » était un rêve pour beaucoup de souverains mais un rêve d’un coût pharaonique tout en présentant des défis techniques insurmontables notamment en raison de l’alimentation en eau du canal par des rivières capricieuses.

Par ses nombreuses inspections en Languedoc en tant que Fermier Général des Gabelles et aidé en cela par un fontainier de la Montagne Noire Pierre Campmas, il résoudra ce problème par l’utilisation des rivières de la Montagne Noire pour alimenter son Canal et le creusement du lac de Saint-Ferréol pour les stocker.

Soutenu par Louis XIV et Colbert en raison de son utilité économique, le projet débutera en 1667 pour s’achever en 1680 quelques mois après la mort de Pierre-Paul Riquet.

Ses enfants poursuivront son œuvre dont il a financé environ un quart sur ses propres deniers.

A l’issue de cette visite, nous prendrons le repas sur la péniche Surcouf et nous appareillerons pour une promenade sur le Canal qui nous permettra de découvrir différentes écluses et leur fonctionnement ainsi que les bâtiments utiles au fonctionnement du canal.

Après avoir rejoint notre port d’attache, tels les voyageurs du XVII° siècle auxquels il fallait quatre jours pour relier Toulouse à « Cette » par voie d’eau, nous prendrons notre repas à la Dînée et dormirons à la Couchée.

Le lendemain, c’est sous une pluie battante que nous partirons vers le château de Bonrepos, propriété acquise par Riquet, où il a réalisé sa Machine Hydraulique.

Accompagnés par Marie et Fabien nos guides, nous pourrons voir les vestiges de l’espace expérimental qui ont permis à Riquet d’étudier grandeur nature l’alimentation en eau du canal.

Le mauvais temps ne nous permettra pas la promenade sur la digue du lac de Saint Ferréol qui alimente le canal mais nous aurons la visite du Musée du Canal du Midi qui nous rappellera tout ce que nous avons vu pendant ces deux jours.

Un grand merci aux deux charmantes organisatrices Marie-Claude et Monique pour nous avoir fait découvrir ce lieu inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

CR réalisé par Andrée Darnaudet

 

Des images ici.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.