« Le commandant Loustaunau-Lacau : un Français rebelle »

« Le commandant Loustaunau-Lacau : un Français rebelle »

Conférence 7 – Mardi 17 octobre

A Lescar, salle des fêtes, allée des Prés, à 16h

« Le commandant Loustaunau-Lacau : un Français rebelle »

Par M. Didier Raillard

Organisée par Anne-Marie Meliet et Didier Raillard

Quarante personnes se sont retrouvées à Lescar pour entendre Didier Raillard retracer la vie de Georges Loustaunau-Lacau.

Ce Béarnais né à Pau, en 1894, a vécu tous les événements majeurs qui ont marqué le début du 20ème siècle : Première et deuxième guerres mondiales, effervescence politique de l’entre-deux-guerres, émergence et développement du nazisme hitlérien et du communisme stalinien, libération et reconstruction des démocraties européennes.

Dès la fin des années 20, il dénonce une armée française qui n’arrive pas à intégrer les nouvelles conceptions stratégiques.

Il dénonce aussi l’activité des communistes qui se développe au sein des armées. La mise en place d’un réseau de démantèlement des cellules communistes lui vaut d’être mis en disponibilité.

Maréchaliste, il devient résistant et crée le réseau de renseignement « Alliance ». Arrêté par la police française, il est livré à la Gestapo et déporté au camp de concentration de Mauthausen. Il revient en 1945.

A son retour en France, il est entendu comme témoin au procès de Pétain. Il est lui-même accusé dans deux procès intentés contre l’extrême droite, accusation dont il est blanchi.

En juin 1951, il est élu député des Basses-Pyrénées. Il meurt en janvier 1955, le jour de sa nomination au grade de général.

Vous pouvez trouver une biographie détaillée de Loustaunau-Lacau à l’adresse : http://bpsgm.fr/loustaunau-lacau-georges-un-francais-rebelle/

 

En images !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.