« Les hommes, les pierres et le vin »

« Les hommes, les pierres et le vin »

Voyage 6
Jeudi 13 et vendredi 14 octobre
Organisé par Dany Canovas et Jean-Claude Couture

Dès notre arrivée à Bordeaux, notre 1er rendez-vous fut « EL Hogar Español », lieu de mémoire de l’Association des Républicains Espagnols qui, après avoir combattu pour la liberté de leur pays, ont participé à la Résistance sur le sol français : des panneaux sur les murs et une publication témoignent de ce devoir de mémoire. Fut mis en exergue leur rôle important dans la formation militaire des résistants français. Echange chaleureux qui se termina par un pot de l’amitié et un repas pris dans leur Q.G. (en l’occurrence un restaurant …. portugais ! ).

L’après midi : «Tourist Tour» !

A bord de notre bus, un guide nous a fait admirer les principaux monuments de la ville : Palais, portes, places et ponts … rive gauche et rive droite par les berges de La Bastide. De nos sièges élevés nous avons découvert, en particulier, le quartier des Chartrons et ses façades d’immeubles bourgeois du XVIIIe, ornées de frises et mascarons qui nous regardaient passer, des balcons (sur trompe parfois) et des balustrades en fer forgé.

Après les sièges du bus, le pont de « la Sardane »nous accueillit pour une croisière sur la Garonne, à marée montante alors que le courant titillait les berges verdoyantes de la Rive Droite. Moment privilégié où, un verre de Bordeaux à la main, nous avons «dansé» à contre-courant à l’aller comme au retour !.

Fin de journée à l’Hôtel ALTON pour diner et nous reposer de nos «efforts»  de la journée !

La matinée du vendredi  fut consacrée à une pérégrination à travers les vignobles de St Emilion, Pomerol et Montagne St Emilion, magistralement orchestrée par 2 «chefs» : Agnès, notre guide de l’Office du Tourisme de St Emilion et Véronique, notre viticultrice, qui nous firent partager leur savoir et leurs émotions dans leur domaine respectif

Un petit incident circulatoire nous contraint à une halte prolongée auprès du  Cheval Blanc, avant d’aborder Petrus, dans notre quête vers le Domaine Champion (cru classé St Emilion). Véronique, la viticultrice, nous commenta remarquablement la visite des chais, la dégustation et nous invita à sortir par…. la boutique. Grand professionnalisme !

L’après-midi, cette fois, pas à pas, Agnès nous entraîna dans le centre historique de St Emilion : maisons bourgeoises, chapelles et couvents en pierre locale ocre et aux toits de tuiles rouges : alliance de couleurs qui donnent à la ville cette harmonie si singulière : Rue de la Cadenne, chapelle de La Trinité avec son abside voûtée en ogive à 8 branches, ornée de peintures murales puis descente au sous-sol pour voir les Catacombes et l’impressionnante Eglise Monolithe et sa nef de 20m de haut.

Frustrées par les mascarons bordelais (non comestibles) quelques gourmandes se précipitèrent sur les macarons de St Emilion.

Devant respecter les horaires, nous prîmes à regret le chemin du retour : 2 journées originales bien remplies pour les 48 Abbanais, satisfaits de cette escapade au long cours en terres girondines, concoctée par Dany et Jean Claude. Un grand merci à eux deux.

Des images de cette sortie en cliquant ici.

 

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.