“Les feux diaboliques de Séron”

“Les feux diaboliques de Séron”

Conférence N° 2 : “Les feux diaboliques de Séron”

par J. F. Soulet

Vendredi 27 février

Organisateurs : Annie Laporte-Fauret et Aline Bonnahon

A la limite du Béarn et de la Bigorre, en 1979, une centaine de feux mystérieux embrasent toute la France…
Au mois d’août 1979, dans une petite ferme du plateau de Ger, à Séron, entre Béarn et Bigorre, éclatent des feux. Très vite, ces derniers sont qualifiés de « mystérieux » tant par les villageois, les gendarmes, les juges et les journalistes. Très vite, la France entière et même l’Amérique se passionnent pour ces feux que l’on décrit comme « diaboliques »…
Dans sa conférence, Jean-François Soulet, s’appuyant sur une très rigoureuse enquête qu’il a conduite avec Sylvaine Guinle-Lorinet, pose d’emblée la question essentielle : comment expliquer qu’un banal fait divers ait eu un tel écho dans l’opinion française et internationale ?
Selon lui, trois facteurs ont joué. En premier lieu, il rappelle le contexte des années 1970 très sensible au paranormal. Il cite de très nombreuses publications, des documentaires de télévision et des films de fiction qui s’intéressent aux phénomènes diaboliques et paranormaux. Un second facteur a accentué la résonance des feux de Séron : les dysfonctionnements de l’enquête de la gendarmerie qui a trop longtemps écarté la piste criminelle. Enfin, en ce mois d’août très calme, les journalistes se sont jetés comme des affamés sur ce fait d’actualité et l’ont grossi démesurément.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.